Grad Haasberg

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Difficile d’imaginer, en voyant les ruines du château de Haasberg qu’il était autrefois considéré comme l’un des plus beaux manoirs baroque de Slovénie. L’ancienne demeure reste impressionnante par sa taille mais les arbres ont envahis l’intérieur et il ne reste plus grand chose de sa splendeur d’antan. Il est difficile de se déplacer, entre la végétation et les moitiés d’étages recouverts par la terre. La visite reste intéressante et contrairement au château d’Ignac, le lieux respire la sérénité. Un âne et une chèvre bienveillants nous accueillent de l’autre côté de la route et on croise une famille venue se promener autour de la ruine.

Grad Haasberg est suffisamment répertorié sur les sites et les guides touristiques pour que son nom soit révélé ici. De plus, une association a entamé des travaux d’entretien des jardins et j’imagine que la ruine finira par être totalement sécurisée. La visite des lieux abandonnés s’effectue toujours sans dégradation, ni effraction. Les ruines et les friches peuvent être dangereuses et je n’encourage personne à les visiter. Chacun sa responsabilité.

dustexplorer // Slovénie // Château abandonné // Grad Haasberg

Le palais de Haasberg a été construit à la lisière des champs de Planina, au pied de la colline de Stari Grad où ce situait son prédécesseur, le château Hošperk. Ce dernier a été mentionné pour la première fois comme “Castrum Moevntz” ou château de Unec, en 1295 et fut très endommagé par le puissant tremblement de terre de 1511 qui détruisit la plupart des châteaux de la région.

En 1614, la famille Eggenberg commence la construction d’un nouveau bâtiment plus petit au pied de la colline. Ce palais baroque était constitué de deux étages sans boucles défensives et l’entrée principale était marquée par une tour de trois étages. À droite, il y avait un petit jardin baroque et en face, un grand bâtiment de service pour les domestiques et les chevaux. En 1716, Marija Šarlota Eggenberg vendit le palais avec les domaines Šteberk et Logatec à Janez Gašper Kobenzl.

Les Kobenzl vivaient à Prosecco, près de Trieste, ils ont rénové presque toutes les propriétés qu’ils possédaient, dont le château de Predjama (château troglodyte, site le plus touristique de Slovénie) et de Haasberg. Ils firent confiance à l’architecte italien Carlo Martinuzzi pour rénover le manoir et le transformer en palais baroque. Martinuzzi a donné à Hassberg une nouvelle identité, avec un nouveau bâtiment de quatre étages et des hauts toits, de plus grandes fenêtres et un portail-balcon charismatique que l’on peut encore retrouver dans les ruines.

En 1846, le prince Weriand von Windischgraetz devient le nouveau propriétaire du château avec qui (et la famille Kobenzl), il connut sa période la plus faste.

En effet, pendant le Seconde Guerre mondiale, les nobles émigrèrent en Italie, le château fut d’abord occupé par l’armée italienne, puis allemande et le 28 avril 1944, les partisans slovènes incendièrent le palais. Ceux-ci auraient reçu un nouvel ordre pour le préserver mais c’était trop tard, en une demi-heure, presque tout le toit avait disparu. Dans les jours qui suivirent, les villageois pillèrent le bâtiment. Les meubles, les livres, les rideaux et d’importantes œuvres d’art disparurent à jamais, ainsi que les archives du domaine. Celles-ci auraient brûlées dans l’incendie mais il est possible qu’elles soient gardées secrètement quelque part. Il reste une petite grange de l’autre côté de la route, en face du château, où Marko et Tatjana Milavec avec d’autres habitants enthousiastes (Haasberg Dwarf Society), ont aménagé une petite exposition avec divers objets trouvés à cet endroit. Pendant l’été ils organisent des expositions, des ateliers et des concerts dans la “grange du château”. Nous n’y sommes pas rentré, ne sachant pas si le lieu était ouvert à tous, les indications slovènes ne nous ont pas vraiment aidées…

De nombreuses tentatives de reconstruction du palais ont été menées mais depuis le début, les autorités, la bureaucratie et les intérêts personnels se sont toujours opposées à ces projets.

Il semble pourtant que les choses changent pour Grad Haasberg : un projet de revitalisation de la zone, mené par la Haasberg Dwarf Society avec la municipalité de Postojna, est en cours. Les environs du château ont été complètement nettoyés pour mettre en valeur la ruine qui attire de plus en plus de visiteurs. Le projet comprend également un documentaire sur le château, projeté en plein air, une exposition et un programme éducatif sur les “forêts de contes de fées”. Lire l’article sur primoske.si.

Je ne suis pas mécontent d’être passé avant les travaux de débroussaillage, même si l’aménagement paysager semble prometteur et permet de libérer le bâtiment de l’emprise de la végétation, l’ensemble n’a pas le même charme…

Cet article vous a plu ? Partagez-le :

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ARTICLES RÉCENTS

Chateau Desideria / extérieur / Urbex Dustexplorer

Château Desideria

Bien dissimulé par des grands cèdres et autres conifères, le château abandonné ne se remarque qu’à peine depuis

Dustexplorer // La Grotte Aux Fées // Dolmen de la Grotta // Astrophoto

La grotte aux fées

Le Dolmen de la Grotte, appelé aussi Dolmen de la Grotta ou encore Grotte aux fées est un

Château abandonné en Italie /// Castello dei Conti

Castello dei Conti

Ce petit joyau de l’urbex est ma première exploration urbaine en Italie. Dire que j’ai failli passer à

Landmannalaugar /// Islande /// Dust Explorer

Landmannalaugar

Avec ses montagnes multicolores, le Landmannalaugar est un lieu unique et le point de départ de nombreux treks.

Dustexplorer // Urbex // Château des 2 mondes

Château des deux mondes

Quelle belle exploration que le Château des deux mondes… Datant du XVIIe et XVIIIe siècle, le château est classé

CATÉGORIES

Ces articles pourraient vous intéresser :

Chateau Desideria / extérieur / Urbex Dustexplorer

Château Desideria

Bien dissimulé par des grands cèdres et autres conifères, le château abandonné ne se remarque qu’à peine depuis cette petite route qui serpente entre les

Lire l'article »
Château abandonné en Italie /// Castello dei Conti

Castello dei Conti

Ce petit joyau de l’urbex est ma première exploration urbaine en Italie. Dire que j’ai failli passer à côté en voulant resserrer le planning !

Lire l'article »
Les Thermes Verts /// urbex /// Dustexplorer

Les thermes verts

D’après mes recherches en France et en Italie, il semblerait bien que les anciennes stations thermales soient devenues un petit paradis pour les fans d’urbex.

Lire l'article »