La Tour Paris 13

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Octobre 2013. Je me trouve à Paris pour un weekend et il se trouve que c’est aussi la Nuit Blanche parisienne. Un ami me dit “il faut absolument que tu vois la Tour Paris 13, l’expo finit à la fin du mois !”. En effet, l’immeuble du 5 rue Fulton dans le 13e doit laisser la place à une nouvelle construction et sera détruit le 8 avril 2014. Medhi Ben Cheikh, directeur de la Galerie Itinerrance profite de l’occasion et, avec l’autorisation du bailleur et de la mairie du 13e, transforme l’immeuble en exposition temporaire de street art, visible du 1er au 31 octobre seulement. Avec 4500 m2 de surface dédiée à une centaine d’artistes français et internationaux, c’est un projet hors normes.

C’est donc accompagné de quelques amis que je prends la direction du quai d’Austerlitz et arrivé rue Fulton vers 19h30, je m’aperçoit que la file d’attente fait presque le tour du bâtiment !! Heureusement que je n’ai pas vu mes amis depuis une éternité, nous avions pas mal de choses à nous raconter, car nous avons fait la queue pendant près de 4 heures… Oui oui, QUATRE heures !! Pour des raisons de sécurité, seulement une cinquantaine de personnes sont autorisées à entrer dans le bâtiment pour une visite d’au moins une heure, alors forcément, faut être patient…

Après une fouille rapide à l’entrée, on finit par rentrer. L’attente est démesurée longue mais le plaisir est au rendez-vous.

Chaque étage comprend 4 appartements, chaque pièce est entièrement redéfinie par un artiste, parfois du sol au plafond.

La Tour Paris 13 4 Dust Explorer

Le niveau est énorme, on est loin des graffs habituels, parfois c’est de vraies installations d’art contemporains que les artistes ont réalisés comme par exemple Antonio Garcia León et son paysage numérique.

A chaque instant, au détour d’une porte fracassée, d’un radiateur ou d’un évier arraché, le mur devient poème.

La Tour Paris 13 10 Dust Explorer

Les œuvres ont une telle force et omniprésence qu’on en fait partie intégrante, nous évoluons au sein de l’œuvre comme dans un tableau virtuel.

L’expo commence à me donner le tournis, peut-être à cause de l’attente si longue, on aurait dû prendre des casse-dalles, plutôt que des bières et des clopes, bref…

Toutes les techniques sont utilisées par les artistes, de la bombe au tissage, en passant par la peinture acrylique, le collage, les craies ou pastels, la récupération d’objets laissés dans les appartements.

Au final, cette initiative de la Galerie Itinerrance restera gravé dans ma mémoire et sur les fichiers .jpg de mon appareil photo, espérons qu’ils vivront plus longtemps que la Tour Paris 13. Un site web lui a été dédié mais il a désormais disparu. Tout a fini en poussières…


Voici la liste des artistes de la Tour Paris 13 :

Pantonio (Portugal) – 108 (Italie) – 2mil (Bresil) – Add Fuel (Portugal) – AGL(France) – Agostino Lacurci (Italie) – Alëxone (France) – A1one (Iran) – Amin (France) – Aous (Arabie Saoudite) – AweR (Italie) – Azooz (Arabie Saoudite) – Belem (Portugal) – Bom.K (France) – BToy (Espagne) – C215 (France) – Celeste Java (France) – Cope2 (USA) – Corleone (Portugal) – Dabro (Tunisie) – Dado (Italie) – Dan23 (France) – David Walker (UK) – Eime (Portugal) – eL Seed (Tunisie) – Ethos (Bresil) – Etnik (Italie) – Fenx (France) – Flip (Brésil) – Gael (France) – Gilbert (France)- Guy Denning (UK)- Herbert Baglione (Brésil) – Hogre (Italie) – Hopnn (Italie) – Indie 184 (USA) – Inti Ansa (France) – Inti Castro (Chili) – Jaz (Argentine) – JB Rock (Italie)- Jimmy C (Australie) – Joao Samina (Portugal) – Jonone (USA) – Joys (Italie) – Julien Colombier (France) – Kan (France) – Katre (France) – Kruella (Portugal) – Legz (France) – Lek (France) – Liliwenn (France) – Loiola (Brésil) – Ludo (France) – Madame Sanbor (France) – Mar (Portugal) – Marko93 (France) -Mario Belem (Portugal)

Maryam (Arabie Saoudite) – Matéo Garcia Leon (France) – Maz (Arabie Saoudite) – MoneyLess (Italie) – Mosko (France) – Mp5 (Italie) – Myre (France) – Nano (Chili) – Nebay (France) – Nemi Uhu (France) – Nilko (France) – Orticanoodles (Italie) – Pantonio (Portugal) – Paulo Arraiano (Portugal) – Peeta (Italie) – Philippe Baudelocque (France) – Rapto (Brésil) – Rea 1 (France) – Rodolphe Cintorino (France) – Roti (France) – Sambre (France) – Sean Hart (France) – Sebastien Preschoux (France) – Senso (Italie) – Seth (France) – Shaka (France) – Shoof (Tunisie) – Shuck2 (France) – Sowat (France) – Spazm (France) – Speto (Bresil) – STeW (France) – Stinkfish (Mexique) – Sumo (Luxembourg) – Tellas (Italie) – Tinho (Bresil) – Tore (France) -Uno (France) – Uriginal (Espagne) – Vexta (Australie) – Vhils (Portugal) +- /Maismenos (Portugal)

Cet article vous a plu ? Partagez-le :

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ARTICLES RÉCENTS

Chateau Desideria / extérieur / Urbex Dustexplorer

Château Desideria

Bien dissimulé par des grands cèdres et autres conifères, le château abandonné ne se remarque qu’à peine depuis

Dustexplorer // La Grotte Aux Fées // Dolmen de la Grotta // Astrophoto

La grotte aux fées

Le Dolmen de la Grotte, appelé aussi Dolmen de la Grotta ou encore Grotte aux fées est un

Château abandonné en Italie /// Castello dei Conti

Castello dei Conti

Ce petit joyau de l’urbex est ma première exploration urbaine en Italie. Dire que j’ai failli passer à

Landmannalaugar /// Islande /// Dust Explorer

Landmannalaugar

Avec ses montagnes multicolores, le Landmannalaugar est un lieu unique et le point de départ de nombreux treks.

Dustexplorer // Urbex // Château des 2 mondes

Château des deux mondes

Quelle belle exploration que le Château des deux mondes… Datant du XVIIe et XVIIIe siècle, le château est classé

CATÉGORIES

Ces articles pourraient vous intéresser :